La taille de la vigne, une étape essentielle dans la recherche de la qualité

 

Tailler consiste à supprimer les bois de l’année précédente et à préparer la future récolte en guidant la croissance du cep. La vigne est une liane qui a tendance à s’allonger  indéfiniment. En la taillant, il s’agit de la contrôler, sans l’épuiser.

La taille de la vigne s’effectue pendant la période de repos végétatif de la plante. C’est l’activité principale du viticulteur en hiver. Celui-ci doit faire attention à ne pas tailler trop tôt (risques de gelée), ni trop tard (avant le débourrement de la vigne).

Les différents styles de tailles

Il existe de nombreux styles de taille en France et dans le monde. Nous vous présentons ici les principaux styles rencontrés dans nos vignes.

La taille dite courte en gobelet

taille en gobelet

Crédits: Olivier Colas (https://olouf.fr), CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

C’est une taille courte amenée par les romains, que l’on peut effectuer sur des vignes basses non palissées. Elle permet une bonne résistance au vent et à la sécheresse, elle assure une maturité précoce aux raisins qui sont près du sol. En revanche, ce style de taille est mal adapté à la mécanisation.

Elle est caractérisée par un tronc plus ou moins haut et des bras en cornes (vieux bois) terminés par un ou deux coursons (bois de l’année dernière et qui correspondent aux sarments à tailler).

La taille en Cordon de Royat

illustration taille en cordon de royat

Crédits: Olivier Colas (https://olouf.fr), CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Common

C’est une taille courte qui est réalisée sur des vignes palissées. Elle est caractérisée par un tronc vertical qui soutient une ou deux charpentes horizontales portant des coursons à un ou deux bourgeons chacun.

C’est le système de taille le plus adapté à la mécanisation (vendange mécanique, rognage écimage, prétaillage,…) mais qui requiert une solide maitrise technique. La maturité est homogène car les raisins se retrouvent au même niveau avec une exposition souvent identique.

La taille en Guyot

taille en guyot

Crédits: Olivier Colas (https://olouf.fr), CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Common

La taille en Guyot (du nom de son inventeur) s’effectue sur vignes palissées C’est une taille mixte, c’est-à-dire qu’elle associe taille courte et taille longue. Elle est caractérisée par un tronc vertical qui supporte d’un côté un courson portant généralement deux bourgeons (partie courte) et d’un autre côté une baguette ou long bois (partie longue) qui correspond à un sarment laissé long et qui comporte entre 6 et 8 bourgeons. Elle est assez facile à pratiquer mais peut-être épuisante pour la vigne qui va devoir puiser dans ses ressources pour faire éclore tous les bourgeons de la baguette.

Vers de nouvelles techniques …

Le vignoble français fait face à des problèmes de dépérissement important. Certains viticulteurs se sont donc penchés sur ce qu’ils pouvaient changer ou améliorer dans leurs pratiques viticoles, et notamment dans la conduite de la vigne.

Les principes de base de la taille dite « douce » sont les suivants :

  • Eviter les grosses plaies de taille
  • Respecter le flux de sève
  • Accepter l’allongement de la vigne

Cette technique s’applique à tous les styles de taille manuelle que nous venons de voir.

 

 

 

 

 

 

NOTRE HISTOIRE

NOTRE TERROIR

NOTRE SAVOIR FAIRE

TERRES GOURMANDES

TERRES D'ALLIANCE

TERRES D'HISTOIRE

TERRES D'EXCEPTION

LES FONTAINES A VINS

LA CAVE A CADENET

LA CAVE A CUCURON

LA CAVE A LOURMARIN

NOS PARTENAIRES

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique
      Calculer Frais de port
      Appliquer Coupon