NOTRE HISTOIRE

NOTRE TERROIR

NOTRE SAVOIR FAIRE

NO VALEURS ENVIRONNEMENTALES

TERRES GOURMANDES

TERRES D’ALLIANCE

TERRES D’HISTOIRE

TERRES D’EXCEPTION

LES FONTAINES A VINS

LA CAVE A CADENET

LA CAVE A CUCURON

LA CAVE A LOURMARIN

NOS PARTENAIRES

Louérion Terres d’Alliance sur le Mont Olympe!

Carine représente Louérion sur le Mont Olympe pour le projet GreenVinum

Dans le cadre du projet Européen GreenVinum avec le Syndicat des Vins du Luberon, notre technicienne Carine est partie en échange de pratiques sur l’adaptation au changement climatique avec le GAL de Pieriki en Grèce, accompagnée également pour représenter le Luberon de Marrenon, du Château de la Verrerie et de la cave de Grambois ! Le projet est financé par le fonds européen Leader et porté par le GAL de Pieriki. Il regroupe 3 GAL du nord de la Grèce ( 2 de Thessalonique et celui de Pieriki = Territoire du Mont Olympe) ainsi que le GAL Haute Provence Luberon. Le projet comporte 3 axes principaux :

  • L’efficience énergétique
  • la gestion des déchets
  • l’adaptation au changement climatique

Une première visite en Grèce a été effectuée en novembre dernier, et les viticulteurs grecs sont venus nous rencontrer en mars. Le cœur de cette visite repose sur les échanges de pratiques et visites de terrain car ce sont dans ces échanges entre pairs que naît l’inspiration. Cette rencontre fut riche

Ces voyages d’études sont la partie émergée du projet mais celui-ci est encore plus dense. Une étude bibliographique sur les pratiques des 3 axes travaillés a été faite par un chercheur grec, et des questionnaires sur les pratiques de chacun ont été analysés. Cette somme de matières va être utilisée pour réaliser un Guide des Bonnes Pratiques par l’Institut Français de la Vigne et du Vin sur les 3 axes.

Dans le Luberon, le Syndicat des Vins du Luberon a également mandaté l’INRAE pour une étude sur les impacts du changement climatique à l’échelle de notre territoire, avec une partie prospective pour voir quelles seraient les solutions, notamment sur les cépages avec les différents scenarii de réchauffement. Enfin le projet passera aussi par des ateliers de diffusion des bonnes pratiques certainement à l’hiver prochain.

Se préparer aux grand changements qui nous attendent, aux défis climatiques, est un travail essentiel pour que notre viticulture puisse perdurer en s’adaptant aux conditions météorologiques futures.

0
    0
    Votre panier
      Calculer Frais de port
      Appliquer Coupon