NOTRE HISTOIRE

NOTRE TERROIR

NOTRE SAVOIR FAIRE

NO VALEURS ENVIRONNEMENTALES

TERRES GOURMANDES

TERRES D’ALLIANCE

TERRES D’HISTOIRE

TERRES D’EXCEPTION

LES FONTAINES A VINS

LA CAVE A CADENET

LA CAVE A CUCURON

LA CAVE A LOURMARIN

NOS PARTENAIRES

Des brebis dans les vignes : la Cave de Louerion Terres d’Alliance renoue avec une pratique ancestrale

 

Fin janvier, début février des brebis se sont rendues dans les vignes d’Amandine et Jean Lou Descalis, coopérateurs en agriculture biologique à la cave de Louerion Terres d’Alliance, à Cucuron. En effet, la cave a lancé cette année un projet de vitipastoralisme sur son vignoble, en partenariat avec Max et Jérôme, éleveurs de brebis à Montjustin.

Beaucoup de viticulteurs pratiquent désormais l’enherbement naturel dans leurs vignes. Celui-ci a plusieurs bénéfices : une meilleure infiltration de l’eau, une restructuration et un accroissement de la biodiversité des sols, ce qui diminue l’utilisation d’engrais.

Cette herbe va pousser essentiellement à partir du mois d’octobre et va bénéficier des pluies de la période hivernale, ce qui va permettre un pâturage des brebis pour le mois de février lors du repos végétatif de la vigne. A partir de mars, la vigne va commencer à pousser, les brebis vont donc laisser place à un labour d’entretien, l’herbe ne poussera plus à partir de là, dû à la faible pluviométrie dans notre région pendant les mois chauds.

L’intérêt d’un troupeau de brebis par rapport à une tonte traditionnelle est de laisser les sols tranquilles, le troupeau entretien la vigne, apporte de l’engrais par la matière organique animale, les brebis vont également entretenir les fossés et les haies, tous les espaces autour de la vigne.

A l’origine, le projet devait être déployé à plus large échelle sur le vignoble de la cave mais l’automne sec n’a pas permis d’avoir suffisamment d’herbe pour que le parcours qui avait été élaboré soit réalisable. L’essai cette année sera donc finalement réalisé sur une dizaine de parcelles de vignes. Il permettra à la cave de vérifier quelques points techniques : il peut y avoir des problèmes de tassement de sols, mais si la durée de pâturage est maîtrisée par rapport à la ressource et que le troupeau n’intervient pas après de fortes pluies, ce léger tassement favorisera à terme la santé du sol. Les jeunes vignes doivent également être protégées, pour cela il suffit d’installer des filets, mais globalement l’intervention des brebis ne présente aucun risque pour la vigne.

Pour les viticulteurs les avantages sont multiples : cela permet d’économiser beaucoup de travail mécanique (labour, tonte, travail des interceps), il s’agit donc d’économie de carburant, d’heures de tracteur en moins, et des sols qui bénéficient de 6 mois de tranquillité. En effet plusieurs résultats d’expérience ont montré que le pâturage par les brebis améliorait la diversité floristique dans les parcelles en augmentant notamment la proportion de légumineuses. Les légumineuses, en plus d’être des plantes mellifères et donc d’être une ressource pour les abeilles, ont la capacité de fixer l’azote de l’air et d’enrichir le sol.  Un cercle vertueux qui permet de nourrir la vigne de manière naturelle. Pour les bergers il y a aussi des avantages à ce type de synergie : transporter les brebis pendant les mois d’hiver vers des vignes permet d’économiser sur l’achat ou la production de foin, le bâtiment pour le stocker, en attendant l’accès aux pâturages d’été en montagne.

Le but de ce type de pratique est donc d’entretenir un vignoble de façon naturelle, préserver sa biodiversité, et de diminuer les interventions mécaniques. Tout cela au bénéfice ensuite de la qualité des vins.

Selon les résultats de l’essai et la météo de l’hiver prochain, la cave espère pouvoir développer le projet sur l’ensemble du vignoble l’année prochaine. Une initiative qui témoigne de l’engagement de la cave envers la durabilité environnementale et de la préservation des écosystèmes locaux !

 

Le vin, tout un poème!

 

 

 

 

 

 

 

  • Une Ode à l’Élixir Divin

Le vin, depuis des siècles, a été une source d’inspiration pour les poètes français. Cet élixir divin, symbole de convivialité, d’amour et de joie, a trouvé sa place dans de nombreux poèmes qui célèbrent sa saveur enivrante. Dans cet article de blog, nous explorons quelques exemples de poèmes français qui ont capturé l’essence du vin et de ses plaisirs.

  • Le Vin, Nectar des Dieux

Dans la mythologie grecque, le vin était considéré comme le nectar des dieux, et cela se reflète également dans la poésie française. Les poètes ont souvent comparé le vin à une ambroisie céleste qui éveille les sens et apporte l’extase. Dans son célèbre recueil “Les Fleurs du mal”, Charles Baudelaire décrit le vin comme une “source de joie éternelle” qui libère l’esprit des contraintes de la réalité.

  • La Symbolique du Vin

Le vin est souvent utilisé comme un symbole puissant. Il représente l’amour, la passion et la sensualité. Dans son poème “Le Vin des Amants”, Charles Baudelaire compare l’amour à un vin enivrant qui unit les amants dans un tourbillon de désir.

  • Les Paysages du Vin

La poésie française rend également hommage aux paysages viticoles qui donnent naissance au vin. Les vignobles vallonnés, les rangées de vignes et les châteaux pittoresques ont inspiré de nombreux poètes à travers les âges. Dans son poème “La vigne et la maison”, Alphonse de Lamartine évoque « les sentiers rougis par le sang du raisin » à la période des vendanges et les pampres vermeils des ceps vivaces, créant ainsi une image vivante de la beauté mais aussi de la mélancolie automnale.

Le vin a toujours occupé une place de choix dans la poésie française, symbolisant la joie de vivre, l’amour et la passion. À travers des métaphores et des images puissantes, les poètes ont célébré les plaisirs enivrants de cet élixir divin. En explorant les liens entre le vin et la poésie, nous nous rappelons que le vin est bien plus qu’une simple boisson, il est une source d’inspiration intemporelle, à toujours consommer avec modération bien sûr.

Le vin des amants

Aujourd’hui l’espace est splendide !
Sans mors, sans éperons, sans bride,
Partons à cheval sur le vin
Pour un ciel féerique et divin !

Comme deux anges que torture
Une implacable calenture,
Dans le bleu cristal du matin
Suivons le mirage lointain !

Mollement balancés sur l’aile
Du tourbillon intelligent,
Dans un délire parallèle,

Ma soeur, côte à côte nageant,

Nous fuirons sans repos ni trêves
Vers le paradis de mes rêves !

Charles BaudelaireLes Fleurs du Mal, 1857

La vigne et la maison

Ecoute le cri des vendanges
Qui monte du pressoir voisin ;
Vois les sentiers rocheux des granges
Rougis par le sang du raisin.

Regarde au pied du toit qui croule :
Voilà, près du figuier séché,
Le cep vivace qui s’enroule
A l’angle du mur ébréché.

Autrefois, ses pampres sans nombre
S’entrelaçaient autour du puits ;
Père et mère goûtaient son ombre ;
Enfants, oiseaux, rongeaient ses fruits.

Il grimpait jusqu’à la fenêtre ;
Il s’arrondissait en arceau ;
Il semble encor nous reconnaître
Comme un chien gardien d’un berceau,

Sur cette mousse des allées
Où rougit son pampre vermeil,
Un bouquet de feuilles gelées
Nous abrite encor du soleil.

Alphonse de Lamartine (les Recueillements poétiques, 1839)

La Cave Louérion Terres d’Alliance partenaire du Projet Européen Life VineAdapt

 

panneau explicatif projet LIFE

 

Si certains parmi vous sont passés au caveau de Cucuron, vous avez peut-être aperçu ce panneau explicatif sur le Projet Européen Vine Adapt.

Alors de quoi s’agit-il et qu’est-ce que le projet LIFE dont nous sommes partenaires?

 

Depuis 2018, notre cave travaille avec les universités d’Aix en Provence, Marseille et Avignon sur un projet d’étude de biodiversité en culture vigne, en partenariat avec Marrenon dans le cadre du projet Européen LIFE VineAdapt qui a pour objectif de contribuer à améliorer la résilience des écosystèmes viticoles face aux changements climatiques. Ce projet Européen réunit huit partenaires scientifiques et techniques d’Allemagne, de France (du Luberon), d’Autriche et de Hongrie jusqu’en 2025, permettant ainsi le transfert de connaissances entre chercheurs, techniciens viticoles et viticulteurs.

Dans cette étude 5 axes de travail ont été définis :

  • l’enherbement innovant des inter-rangs de vigne
  • La gestion alternative du rang de vigne, c’est-à-dire les alternatives aux herbicides chimiques.
  • Les méthodes alternatives de fertilisation, c’est-à-dire la comparaison des fertilisations minérales et organiques et leurs impacts sur la végétation, le sol et la vigne
  • L’irrigation économe en ressource
  • Et enfin l’évaluation transnationale des services écosystémiques dans les vignobles sur la base des résultats de ce projet.

 

La première thèse sur laquelle notre cave a travaillé était l’étude de l’impact des pratiques culturales sur la vie du sol, faune et flore. Notre deuxième projet pour 2023 se concentre sur les couverts végétaux permanents, élaborés par les universitaires et mis en place dans notre vignoble.

L’axe de travail est l’évaluation de l’enherbement innovant des inter-rangs de vigne, le mélange des espèces de plantes sauvages semées nous permet d’atteindre plusieurs objectifs : réduire la demande en engrais, augmenter le stockage du carbone dans le sol, favoriser la présence d’abeilles et d’insectes qui pourraient combattre les ravageurs. Nous nous attendons également à ce que ces espèces végétales locales se régénèrent plus facilement après une sécheresse.

 

Source : www.life-vineadapt.eu

 

A vos agendas!

Le samedi 20 mai a lieu la fête des vins Louérion ! Après 3 ans d’absence dû au COVID, cet évènement revient pour enfin pouvoir célébrer la convivialité et le partage de notre savoir-faire.

fête des vins Louérion samedi 20 mai à Lourmarin

Cette journée débute par des opérations commerciales exclusives dans vos boutiques de Cadenet, Cucuron et Lourmarin, suivi par une dégustation de nos nouveaux millésimes à la cave de Cucuron à midi. A partir de 18h00 rendez-vous sur la place Henri Barthélémy de Lourmarin, en face de notre boutique Louérion, la cave à Lourmarin, pour une soirée en plein air où vous pourrez déguster nos nouveaux millésimes et profiter de la présence de foodtrucks, sans réservation. Nous avons hâte de pouvoir partager à nouveau avec vous ce moment festif tout en vous faisant découvrir nos vins élaborés avec passion au pied du Luberon.

 

Nouveauté : des évènements sur mesure et thématiques pour vous faire découvrir nos caves et nos vins

Le 7 avril dernier a eu lieu la première édition de notre nouveau format d’évènement « afterwork ». L’idée est de réunir un nombre de personnes limité sous réservation, sur un atelier thématique autour de nos vins et dans nos différentes boutiques, en début de soirée. Ce format permet de créer des moments d’échanges privilégiés entre clients, personnels de la cave et coopérateurs. L’afterwork du 7 avril avait pour thématique des accords mets-vins avec une sélection de nos nouveaux millésimes de blancs et de rosés. Celui-ci a affiché complet. Le prochain afterwork est en cours de préparation, et on vous réserve quelques surprises. N’hésitez pas à rester connecter, à consulter nos réseaux sociaux facebook @cavelouerion et instagram @cavelouerionluberon et à bien ouvrir nos newsletter si vous êtes inscrits car vous serez prévenus de l’ouverture des réservations.

Et toujours…

Les buvettes animées par nos soins au marché des producteurs de Lourmarin le mardi soir à la Fruitière Numérique.

La Castagnade au mois de novembre à la cave de Cucuron, dégustation de châtaignes et de notre cuvée Coquelicot fin de vendanges.

Les vins Louérion récompensés aux concours 2023

Les Vins Louérion récompensés aux concours 2023

Comme chaque année, des cuvées Louérion ont été distinguées lors des deux concours les plus importants de France: le concours des vins d’Orange et le concours général agricole de Paris. Parmi celles-ci, certaines sont déjà disponibles dans nos boutiques, mais pour d’autres il faudra patienter encore un peu avant de les découvrir. Alors voici le palmarès de cette année:

Médailles d’or au concours des vins d’Orange

      • Tambour d’Arcole Blanc millésime 2022 (disponible à la vente)
  • Léa blanc millésime 2022 (disponible à la vente)
  • Terrarmonie Biologique Blanc 2022 (prochainement disponible à la vente)

Médailles d’argent au concours des vins d’Orange

  • Rhodares Rouge Classique millésime 2022 (en cours d’élevage)
  • Léa Rosé millésime 2022 (bientôt disponible)

 

Médaille d’or au concours Général Agricole de Paris

Coeur de Baies Blanc millésime 2022 (prochainement disponible à la vente)

 

Médaille d’argent au concours général agricole de Paris

Bastide de Rhodarès millésime 2021 (en cours d’élevage)

Afterwork Accords mets-vins Louérion vendredi 7 avril (sur inscription)

🥳Louérion fait son Afterwork le vendredi 7 avril de 19h15 à 21h00 à la boutique Louérion de Lourmarin, place Barthélémy. Venez participer à un atelier de dégustation des nouveaux millésimes de blancs et de rosés avec 6 accords mets-vins originaux : de délicieuses verrines et bouchées spécialement concoctées pour l’occasion! Les places sont limitées, donc inscrivez-vous impérativement par email communication@louerion.com ou par téléphone au 0788910954. La participation est de 20€/pers

 

🎉Special event: Join us at the Louérion wine store in Lourmarin for a food and wine pairing afterwork on Friday April 15th at 7.15 pm. Discover the new vintage of our rosé and white wines paired with 6 original appetizers cooked for the occasion.

As the number of people is limited, booking is required by email at communication@louerion.com or by phone +33788910954

20€/pers

 

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

La biodiversité dans les vignes du Luberon, cave Louérion Terres d’Alliance

La biodiversité dans les vignes de la cave Louérion Terres d’Alliance

Le printemps arrive et la nature semble se réveiller peu à peu de son sommeil hivernal, c’est donc l’occasion rêvée pour évoquer le fait que nos vignes sont habitées et qu’avec le retour des beaux jours elles vont commencer à s’animer.

coccinelle sur feuille de vigne

Dans le Luberon nous avons la chance de posséder une grande biodiversité paysagère. Beaucoup de nos coopérateurs sont en polyculture (vignes, arbres fruitiers, céréales…) ce qui constitue une palette d’habitats variés pour la biodiversité animale.

Outre quelques insectes qui peuvent ramener des maladies au sein des vignes, il existe une multitude d’autres espèces qui, lorsqu’elles sont présentes, peuvent contribuer à lutter contre les parasites. Certaines de ces espèces, utiles pour combattre les ravageurs sont favorisées par les vignerons : les punaises et les araignées, les coccinelles dont les larves dévorent les pucerons, ou encore les perce-oreilles, amateurs d’œufs et de larves d’insectes, sont des auxiliaires utiles dans la lutte contre les parasites.

D’autres plus gros prédateurs peuvent aussi servir d’alliés redoutables, comme la chauve-souris. En une nuit elle est capable de dévorer plus de 2000 insectes, dont le papillon eudemis, un ravageur de la vigne, dont la chenille perfore les grains de raisin et favorise l’installation de la pourriture grise. Les oiseaux, comme la mésange par exemple, permettent également de lutter contre les insectes néfastes en se nourrissant des chenilles.  Pas étonnant donc que l’on en observe un grand nombre près des vignobles.

nid d'oiseau sur un cep de vigne

Pour développer cette biodiversité, les vignerons Louérion ont mis en place plusieurs leviers : le développement des haies qui permettent un abri pour la faune et aident les chauves-souris à se guider par écholocalisation, les grands arbres isolés en bordure de parcelle ou encore les plantes et les fleurs entre les rangs des vignes qui constituent un couvert végétal bénéfique à la biodiversité animale.

La biodiversité du sol est un peu plus méconnue, et pourtant on s’aperçoit de plus en plus de l’importance qu’elle joue dans la fertilité des sols : notamment via les vers de terre qui digèrent la matière organique  et aère le sol mais également tous les microorganismes : nématodes, bactéries, champignons, qui constituent la vie des sols. Pour reprendre Aristote, le sol c’est un peu l’estomac des plantes, et on connait l’importance de notre microbiote pour notre santé ; et bien c’est pareil pour la vigne !

vers de terre dans le sol de la vigne

Alors, la prochaine fois que vous vous baladerez près d’une vigne, essayez d’observer les différentes espèces végétales ou animales et vous vous rendrez compte que nos vignobles sont très vivants.

 

Des nouvelles du conseil d’administration

Michel Laurent, ancien président de Louérion en compagnie de Sébastien Descalis, nouveau président élu

Michel Laurent, ancien président de Louérion en compagnie de Sébastien Descalis, nouveau président élu

C’est avec beaucoup d’émotion que mardi 31 janvier, M. Vincent Ratz, directeur de la cave, a clôturé l’Assemblée Générale de la cave Louérion Terres d’Alliance. En effet, après 33 ans de présence au conseil d’administration de la cave, et 23 ans de présidence, Michel Laurent nous quitte pour prendre une retraite bien méritée.

En 2000, il entame son premier mandant, la période est tumultueuse mais le défi est relevé, s’en suit la crise viticole de 2004 et des décisions fortes doivent être prises afin d’envisager l’avenir. Un projet de réorganisation d’ampleur de la viticulture dans le Luberon échoue, il choisit alors la fusion avec la cave de Lourmarin, Cadenet, Lauris qui sera entérinée à la fin de 2009. Son engagement et son travail avec Blaise Diane sur ce projet de fusion est remarquable car de nombreux obstacles se dressent sur leur chemin et ce projet fera date dans l’histoire de la viticulture du Luberon. Les caves de Cadenet, Lauris, Lourmarin et Cucuron deviennent alors Louérion Terres d’Alliance.

Michel Laurent fait preuve, durant toutes ces années à la tête de la cave, d’un engagement et d’un dévouement sans faille pour la défense de la coopérative et de ses adhérents, ainsi que dans l’amélioration constante des performances de l’outil et dans la défense de la viticulture du Luberon. Le conseil d’administration et son nouveau président élu M. Sébastien Descalis reprendront le flambeau et continueront le travail initié par Michel Laurent qui peut partir en ayant le sentiment du devoir accompli.

 

Recette: Tartare de Rouget moutardé au piment d’Espelette

recette tartare rouget moutarde au piment d'Espelette

 

 

 

 

TARTARE DE ROUGET AU PIMENT D’ESPELETTE

Cette recette provençale facile et sans cuisson inspirée du site “recettes et terroirs” fera impression auprès de vos convives. Elle peut se préparer à l’avance afin de vous faire gagner du temps et de profiter d’un apéritif bien mérité avec vos invités.

INGREDIENTS

  • 250g de rouget en filets
  • 2 citrons jaunes
  • 100g de poivrons verts, jaunes et rouges
  • 40g de cornichons
  • 20g de câpres
  • 1 tomate charnue
  • 60g d’oignons nouveaux
  • ciboulette, persil plat
  • 1 pincée de piment d’Espelette
  • sel, poivre

POUR LA SAUCE

  • 1 oeuf extra frais
  • 1 cuillère à soupe de moutarde au piment d’Espelette AOP Popol, disponible dans nos boutiques Louérion
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 30g de fromage blanc
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre
  • sel, poivre

RECETTE

  • Préparer les filets de rouget en les découpant en tout petits cubes
  • Récupérer les suprêmes d’un citron et récupérer le jus du deuxième citron
  • tailler les poivrons en petits cubes, hacher les cornichons et les câpres, épépiner et tailler la tomate en cubes, ciseler finement les oignons et les herbes.
  • Réunir l’ensemble de ces ingrédients dans un saladier, saler et poivrer et ajouter une pincée de piment d’Espelette.
  • Bien mélanger le tout. Petit conseil: laisser ce tartare au moins une heure ou deux au réfrigérateur afin que le poisson s’imprègne bien du citron et des épices.

POUR LA SAUCE TARTARE

  • Séparer le jaune du blanc d’oeuf et déposer le jaune dans un grand bol.
  • Ajouter la moutarde au piment d’Espelette, le sel et le poivre
  • Tout en fouettant, verser l’huile progressivement puis le fromage blanc, bien émulsionner, et y incorporer le vinaigre en dernier.
  • Dresser le tartare à l’aide d’un emporte-pièce et verser un cordon de sauce

Voilà, c’est prêt, vous pouvez déguster avec un Terrarmonie Blanc 2021 certifié Bio, dont la bouche souple et acidulée aux connotations d’agrumes accompagnera votre plat tout en fraîcheur (l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération)

Terrarmonie vin blanc 2021 biologique

Le vin dans la peinture

LE VIN DANS LA PEINTURE

De tout temps l’art et le vin ont été étroitement liés. Dès l’antiquité, les Grecs peignaient des scènes décoratives sur les amphores contenant le vin, lors des fêtes de Bacchus dans la Rome antique, des représentations théâtrales étaient organisées, le vin inspire les artistes et il n’y avait qu’un pas pour qu’il devienne lui-même le sujet à part entière de nombreuses œuvres d’art picturales.

bacchus et un buveur

Bartolomeo Manfredi, Bacchus et un buveur

Le rôle central accordé au vin dans la chrétienté et lors des rites religieux se retrouve dans de nombreuses enluminures véritables œuvres d’art que nous devons aux moines copistes ainsi que dans divers vitraux où la culture de la vigne et la fabrication du vin trouvaient leur place au sein même des édifices religieux.

le vin au moyen age enluminure

Enluminure du Moyen Age 

Véritable pièce centrale de la gastronomie et de l’art de la table, le vin se retrouve dans des peintures du 17eme au 20eme siècle représentant des déjeuners, des dîners, des restaurants. Le vin ne connait pas de privilège de classe sociale, il est représenté sur la table des paysans comme de la bourgeoisie ou de la noblesse. Comme un symbole inamovible de la tradition culinaire face aux bouleversements des siècles et des mœurs, le vin réunit les convives autour de la même table.

Le déjeuner des paysans Velasquez

Le déjeuner des paysans Diego Velasquez 1618

Van Gogh restaurant Carrel

Intérieur du restaurant Carrel Arles Van Gogh

La desserte rouge Matisse

La desserte rouge Matisse

Il était donc inconcevable que les artistes contemporains ne se saisissent pas de cette boisson et de son importance culturelle. Certains d’entre eux prendront le contre-pied des caractéristiques dépeintes pendant les siècles précédents et en feront un compagnon des personnages solitaires, la convivialité associée au vin deviendra désormais l’abyme ou la réflexion sur soi-même.

Hilary Harkness Alice mécontente

Alice mécontente Hilary Harkness New York

Le Street Art, mouvement artistique emblématique de notre époque contemporaine s’empare également du sujet dans toute sa complexité : hommage aux traditions ou critique sociétale.

Mark street art Bologne

Mark Street Art Bologne

Levalet Street Art Paris

Levalet Street Art Paris Une de Trop

Si ce sujet, brièvement évoqué dans ce blog, vous intéresse, je vous conseille d’effectuer la visite virtuelle du musée du vin que vous pouvez trouver en ligne en cliquant sur le lien suivant :

https://www.musee-virtuel-vin.fr/

Après les vendanges, le travail en cave continue!

Après les vendanges, le travail en cave continue !

 Beaucoup de personnes pensent à juste titre que les vendanges sont la période la plus animée dans une cave, mais une fois celles-ci terminées, il reste encore beaucoup d’étapes et de travail avant d’arriver au produit fini qu’est le vin.

Une fois les vendanges et les fermentations achevées, nous allons distinguer le travail sur les rouges, de celui des blancs ou des rosés.

Pour les rouges, nous allons d’abord écouler les cuves, c’est-à-dire récupérer les jus clairs, et ensuite procéder au décuvage*. Le déclenchement de cette étape a lieu après plusieurs dégustations et divers contrôles analytiques. Débute alors la phase d’élevage qui s’effectue en cuve ou en barriques

Pour les blancs et les rosés, les vins sont soutirés* depuis leurs cuves de fermentation afin de séparer le jus et les lies.

Par ailleurs, c’est à cette époque que l’on commence à élaborer les premiers assemblages, que ce soit pour les cuvées maison ou les acheteurs.

 

 

 

 

Le décuvage : le marc est sorti de la cuve puis pressuré pour récupérer le « vin de presse » qui pourra ensuite être assemblé.

Le soutirage : Le vin est pompé de sa cuve d’origine dans laquelle il a fermenté vers une autre cuve sans aspirer le dépôt du fond (les lies)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pluie de médailles pour les vins de Louérion !

LOUERION Terres d’Alliance a récolté une pluie de médailles au Concours Général Agricole de Paris et aux Concours des Vins d’Orange !… Un magnifique palmarès qui vient récompenser le travail des hommes et des femmes qui œuvrent avec passion à chaque étape du processus, de la vigne au verre !

Les vins récompensés au Concours Général Agricole de Paris 2022

Bastide de Rhodarès  Rouge 2020 – Médaille d’Or

Coeur de Baies Rosé 2021 – Médaille d’Or

Terrasses Sarrazines Rouge 2020 – Médaille d’Argent

Terrasses Sarrazines Blanc 2021 – Médaille d’Argent

Domaine les Vaisses Blanc 2021 – Médaille d’Or

Domaine les Vaisses Rouge 2020 – Médaille d’Argent

Léa Rouge 2020 – Médaille d’Or

Marselan Rouge 2021 – Médaille d’Or

Les vins récompensés au Concours des Vins d’Orange 2022

Terrasses Sarrazines Rouge 2020 – Médaille d’Or

Terrasses Sarrazines Rosé 2021 – Médaille d’Or

Domaine les Vaisses Blanc 2021 – Médaille d’Or

Terrarmonie Rosé 2021 – Médaille d’Argent

Château de Collongues Rouge 2020 – Médaille d’Argent

Marselan Rouge 2021 – Médaille d’Argent

Muscat Petits Grains Blanc 2021 – Médaille d’Argent

Léa Blanc 2021 – Médaille d’Argent

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

0
    0
    Votre panier
      Calculer Frais de port
      Appliquer Coupon